Nager avec les requins baleine à Oslob aux Philippines !

Voir des requins baleine, c’est top, mais nager eux, c’est encore mieux ! Il existe divers endroits dans le monde pour voir les plus gros poissons du monde, et c’est aux Philippines que nous avons pu nager avec eux ! Voici un guide pour s’y retrouver avec conseils, infos et astuces !

Requin Baleine - Oslob Philippines

Requins Baleine : Oslob vs Donsol : notre choix

Où nager avec des requins baleine aux philippines ? C’est possible à beaucoup d’endroits, mais voici les deux principaux : Oslob et Donsol.

En allant aux Philippines, nous  voulions absolument nager avec des requins baleine ! Il n’y a qu’un seul endroit où l’ont peut être certain d’en voir, c’est à Oslob. Tout d’abord, le site est ouvert toute l’année (sauf peut-être par très mauvais temps avec les typhons etc. on imagine…). Ensuite, nous avons donc choisi Oslob pour la praticité (nous étions en saison des pluies, mauvaise saison pour en voir à Donsol). Enfin, nous venions de Leyte, qui est plus près de Oslob que de Donsol.



Les requins baleine à Oslob, un peu d’histoire

C’est en discutant avec le français qui tient le resto « Chez Tonton » (à 10m du spot sur la plage) que nous avons obtenu des informations sur les requins baleine d’Oslob. A la base, la ville d’Oslob n’avait pas vocation à être très connue. Les pêcheurs éloignaient les requins baleine de leurs filets (et donc de leurs prises) en jetant au loin de la nourriture. A force, les requins s’y sont habitués et ils se sont rendus compte qu’attirer les requins ramenait des touristes. Nous sommes allés à Oslob en 2014, et « Tonton » nous a confirmé que les prix des logements dans la ville avait flambé depuis quelques années avec cette « attraction » naturelle.

Au début, des sorties étaient organisées toute la journée pour aller voir les requins mais les associations environnementales se faisaient entendre et c’est maintenant organisé le matin uniquement. Des scientifiques sont d’ailleurs souvent là pour observer l’animal qui n’est pas vraiment facile d’accès en temps normal, une aubène pour eux. « Tonton » nous a aussi expliqué que le couloir qui se situe entre Oslob et l’île de Sumilon était déjà un passage naturel pour ces requins. D’après les études effectuées sur place, une dizaine de requins seulement sont « habitués » des lieux et la grande majorité des requins observés ne sont là que de passage (ils sont photographiés et reconnus par les scientifiques). Les requins viennent le matin en eaux peu profondes et repartent ensuite (le midi) vers leurs eaux de prédilection et/ou continuer leur migration.

Ethiquement, on s’attendait donc à pire. Oui, les requins sont attirés ici par la nourriture donnée par les pêcheurs qui se sont regroupés pour former une sorte d’association qui gère cette activité. Mais ils semblent quand même bien se rendre compte que la sauvegarde des requins prévaut sur leur disparission. Les mesures prises lors des sorties en mer (pas de crème solaire, ne pas toucher aux requins…) semblent aller dans ce sens.

Les requins baleine à Donsol

Concernant le spot de Donsol, nous ne l’avons pas fait car, comme nous le disions plus haut, ce n’était pas la saison. En revanche, voici quelques infos à savoir. Tout d’abord, les requins baleine, sur ce site géré par la WWF, ne sont pas nourris par les pêcheurs. Il n’est donc absolument pas garanti d’en rencontrer. Après avoir fait le tour des blogs et forums, ce n’est pas systématique et si on la chance d’en voir un c’est bien. La meilleure saison pour en voir serait vers mars/avril. En revanche, peut-être aurez-vous l’opportunité de voir des requins un peu plus gros… Enfin, nous avons pu lire des retours de voyageurs comme quoi la visibilité dans l’eau n’était pas aussi bonne.

Entre les deux spots, à vous de faire votre choix. 😉

Comment et quand aller à Oslob : prix et bateau

Aller à Oslob depuis Panglao – Bohol

Nous avons rejoint Oslob depuis Panglao. La raison est simple : nous étions à Leyte, puis nous sommes allés à Bohol depuis Cébu en bateau pour une journée qui s’est achevée à Panglao (Alona Beach). Nous avons donc booké un bateau pour un départ le lendemain. On peut lire sur Internet des gens qui ont fait le trajet Panglao vers Oslob pour quelques centaines de pesos, mais nous avons payé 4000p pour deux. Oui, c’est un budget ! Mais on nous avait proposé 5000p au début. C’est quand le conducteur de notre tricycle a appris qu’il ne faisait pas le retour avec nous qu’il a accepté de baisser son prix à 4000p (moins de poids, moins d’essence à payer). C’était donc un « bateau privé ». Il est possible de trouver moins cher si on y va à plusieurs je suppose.

Le bateau était un petit banka. Nous nous sommes levés à 4h30, départ de la place à 5h. Nous avons mis un peu moins de 3h pour faire la traversée parce qu’il pleuvait pas mal le matin sur Panglao. On a même dû faire un stop (15 minutes) sur l’ile de Sumilon pour attendre de voir passer les gros nuages sur Cébu qui masquaient l’île, et donc notre destination.

Aller à Oslob depuis Cébu

Au départ, nous pensions aller à Cébu puis descendre à Oslob mais le fait d’avoir changé nos plans pour Bohol nous a fait renoncer à cette possibilité. Sachez tout de même qu’il est très facile de rejoindre Oslob depuis Cébu en bus (on l’a fait au retour). Comptez 3h pour y arriver, avec des bus climatisés et plutôt confortables. Premier arrivé, premier servi. Sur le retour, en basse saison, nous n’avons pas eu de problèmes pour trouver un bus vers Cébu, ils passent toutes les 15 minutes. Depuis Cébu, il faut par contre se rendre au terminal sud. Si possible bien se renseigner la veille parce qu’il vaut mieux arriver très tôt à Oslob.



Organisation et prix sur place avec Whale Shark Watching

Les bateaux partent de la plage entre 6h et 12h30, c’est ouvert tous les jours de l’année disent-ils. Le ‘spot’ se trouve à quelques dizaines de mètres de la plage et impossible de s’y rendre par soi-même puisque tout est géré par le groupe de pêcheur et très bien organisé.

Sur place, vous verrez des dizaines de personnes en t-shirt bleu : ce sont les organisateurs. On a d’abord droit à un briefing (ne pas toucher les requins, pas de crème solaire, vous pouvez aller en prison, bien retenir son numéro de bateau, etc), puis on paye son dû (le prix est de 1000p par personne, non négociable, avec grosse réduction pour les locaux philippins). Le prix comprend l’aller/retour en bateau (pagaies, pas de moteurs évidemment pour ne pas blesser les requins), les 30 minutes dans l’eau, le masque et tuba ainsi que l’accès aux douches et toilettes quand on veut. On a même pu déposer nos gros sacs à dos de voyage dans un locker derrière même si ce n’est pas prévu (c’est normalement réservé au personnel).

Alors, ça fait quoi ?

30 minutes, c’est largement assez pour se faire plaisir ! On a vu au moins 5, 6, peut-être 8 requins différents dans l’eau ! Ce sont des petits, mais ils font déjà bien entre 5m et 8m de long les bestiaux ! Oui, c’est impressionnant, mais non, ça ne fait pas peur. A noter qu’on peut nager avec ou sans gilet de sauvetage. On peut également choisir de ne pas nager et rester dans le bateau. Le prix en sont diminués en conséquence.

Nos photos des requins baleine d’Oslob !

La visibilité n’est pas mauvaise du tout et on peut facilement faire de jolies photos. Les photos et vidéos ici ont été prises avec une Gopro Hero 3.

Nos vidéo des requins baleine d’Oslob !

Voici déjà une première vidéo le temps d’en mettre éventuellement d’autres en ligne mieux montées.

Quoi faire autour de Oslob ?

Après notre petit snorkeling avec les requins-baleine nous avons fait, comme tout bon touriste, le tour des boutiques souvenir. Dans l’une d’elles, une vendeuse nous demande si nous comptons aller voir la cascade en moto à 5 min de là  et nous dit que beaucoup de monde y va. Cette cascade en question n’est pas référencée dans le guide mais ça a l’air pas mal touristique alors nous décidons d’aller y jeter un œil. Nous prenons donc une moto qui nous amène aux Tumalog falls à 4 km de là. Eau froide et peu profonde mais assez nature malgré le monde et très bien aménagé. Une petite balade sympa à faire après les requins-baleine.

Astuce : Pensez à descendre du bon côté de la moto. En gros, éviter le pot d’échappement, ça brûle pas mal !

L’île de Sumilon se situe à moins de 30 minutes d’Oslob et possède des plages. Des excusions sont organisées pour y faire du snorkeling et de la plongée. L’île possède également un hôtel (Bluewater Sumilon Island Resort) pour séjourner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *