Prendre l’avion avec un bébé : conseils et expérience

1

A partir de quel âge prendre l’avion avec un bébé ? Est-ce dangereux ? Quid des turbulences ou de l’altitude ? Comment lui donner à manger ? Faut-il prévoir des jouets ? Toutes ces questions, nous nous les sommes posées et finalement, prendre l’avion avec un bébé reste relativement facile !

Prendre l’avion avec un bébé de 1 an

L’avion, c’est un peu la première angoisse quand on pense à un long voyage qui dépasse bien les 10h. On se demandait comment ça allait se passer mais de toutes façons quand on veut partir loin sans laisser son enfant 3 semaines seul en France, on n’a pas le choix ! Alors on s’est lancés et on ne regrette absolument pas, au contraire !

Bien sûr il y a quelques précautions à prendre et voici les choses dont nous nous sommes assurés avant de partir quand même :

  • Choisir une bonne compagnie est primordial. Oubliez le low cost avec peu de place, et des bagages restreints. Nous avons choisi de partir avec Emirates, l’une des meilleures compagnies aériennes actuelles avec un bon rapport qualité/prix, et réputée pour son accueil des enfants. 
  • Est-il possible de prendre une poussette ? Nous avons appelé la compagnie qui a répondu assez vite et qui nous a largement rassuré sur le sujet. En plus de nos sacs à nous (2 sacs en soute et 2 bagages à main), nous avons pu prendre 1 bagage à main pour le bébé + la poussette. Nous avions acheté avant de partir la poussette pliable Yuko de Bambisol qui est bien moins chère que les autres, et plutôt pratique (voir sur Amazon).
  • Même dans le cas où la poussette ne rentrait pas en bagage cabine (s’il n’y avait plus de place), Emirates nous proposait de nous rendre la poussette à destination finale et de nous en prêter lors de l’escale à Dubaï. 
  • Est-ce que la compagnie aérienne fournit les repas dans l’avion ? Ont-ils de l’eau à bord pour les bébés ? Chez Emirates, tout est prévu, mais nous avons dû ramener notre propre lait. Ils ont des petits pots pour manger, mais pas de lait en poudre.
  • Comment faire dormir notre bébé dans l’avion ? C’était la principale interrogation, et nous avons pu bénéficier de sièges avec possibilité de mettre un petit couffin accroché au mur en face de nous. C’est ce que propose Emirates par défaut lorsqu’on voyage avec un bébé et c’est parfait pour coucher un bébé. Attention cependant car ça commence à être un peu étroit pour un bébé qui approche les 1 an. Au retour, Maxime a plutôt dormi sur nous.

Une fois en vol, on voyage exactement de la même façon que sans un bébé, sauf qu’on a un petit voyageur à occuper lorsqu’il ne dort pas 🙂 Pour nous, ça s’est mieux passé que prévu car au final, on s’y fait. On lui donne à manger, on le change, et on joue avec lui. Ce qui est bien avec Emirates, c’est qu’ils donnent un jouet pour chaque vol. Nous avons eu droit à un accessoire pour dessiner avec de l’encre aimantée et des peluches qui font plaid en même temps, ce qui est évidemment très pratique en avion.

Le personnel de bord est généralement très agréable lorsqu’on a un bébé et n’hésite pas à lui faire des « coucou beuh » et à s’assurer que tout va bien.

La seule chose un peu gênante, mais obligatoire pour des raisons de sécurité, c’est que le bébé doit rester attaché à nous lors de périodes de turbulence. Alors quand il dort bien dans le berceau et qu’on nous demande de le reprendre pour l’attacher, c’est toujours un peu un crève-cœur. 

Nous n’avions pas forcément peur avant de partir mais on peut dire que ça s’est vraiment bien passé dans l’ensemble. Prendre l’avion avec un bébé n’est pas forcément compliqué quand on s’assure qu’on a de quoi le changer, lui donner à manger, le faire dormir et l’occuper un peu. Rien de particulier à signaler non plus au niveau des oreilles avec la pression, tout s’est bien passé ! En cas de doute avec la pression, il est conseillé de faire boire le bébé pour éviter que ses oreilles ne se bouchent.

Pour finir, la question du jetlag s’est évidemment posée mais n’a finalement été qu’une formalité. Oui, le premier jour arrivé à Bali, Maxime s’est réveillé au milieu de la nuit et préférait sauter partout sur le lit plutôt que de dormir 🙂 Mais les nuits suivantes c’était gérable, et au bout de 3 ou 4 jours, c’était de nouveau comme à la maison. Le retour s’est passé de la même manière, sans problème.

Questions – réponses

  • Est-ce qu’un bébé voyage gratuitement en avion ?  Il semblerait que ça dépende de la compagnie aérienne. Nous avons comparé de notre côté le coût du voyage pour nous deux ou nous trois, et il était légèrement plus élevé avec notre bébé d’un an quand même. Selon les compagnie, le prix du billet pour un bébé peut être de 10% de celui d’un adulte, à 20%. Certaines ne demandent que 10€ ou 20€ et chez Air France, le voyage est gratuit si on vole en France métropolitaine.
  • A quel age un bébé peut prendre l’avion ? On peut prendre l’avion avec un bébé à partir des premières semaines de sa naissance. Renseignez-vous auprès de la compagnie aérienne mais il ne devrait pas y avoir de problème. Le principal ‘risque’, ce sont surtout les microbes dûs aux passagers présents dans l’avion.

Si vous avez des questions sur un voyage en avion avec un bébé, n’hésitez-pas à les poser en commentaire, on se fera un plaisir d’y répondre.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here