1 semaine aux Galapagos : prix, budget et itinéraire de notre séjour

Voyage Iles Galapagos

Organiser un séjour aux Galapagos : conseils et mode d’emploi ! C’est à l’occasion de nos 3 semaines au Pérou que nous avons fait un « détour » d’une semaine dans les îles Galapagos. On voulait absolument couper du train-train quotidien et commencer le voyage par un gros nettoyage de cerveau avec la mer, la plage, des animaux; bref,  de l’exotisme ! Au final, nous avons bien fait tout ce que nous avions imaginé (et même un peu plus), et nous ne regrettons pas du tout cet extra qui, disons-le clairement, coûte quand même un certain prix. Voici notre guide de voyage sur cette semaine aux Galapagos passée entre terre et mer.

Sommaire

  1. Les Galapagos, c’est quoi ?

  2. Notre itinéraire

  3. Budget et prix

  4. Carnet de voyage de notre semaine aux Galapagos

  5. Bilan et impressions de notre semaine

  6. Astuces et conseils pour un voyage aux Galapagos

Les Galapagos, c’est quoi ?

Les îles Galápagos sont situées dans un archipel à environ 1000km au large de l’Equateur, dans l’océan Pacifique. Outre les nombreux documentaires à leur sujet, elles sont également connues dans le monde entier parce qu’elles ont été une source non négligeable d’arguments pour Charles Darwin dans son livre De l’origine des espèces, à l’origine de la théorie de l’évolution. L’archipel regroupe ainsi une petite cinquantaine d’îles et îlots volcaniques avec 3 grosses îles principales sur lesquelles se concentre la population.

Mais ce qui caractérise vraiment les Galapagos, c’est sa évidemment faune et sa flore ! Au beau milieu de trois courants océaniques, c’est l’un des écosystèmes marins les plus riches au monde parait-il, et c’est pour ça que 97% du total de la surface émergée a été déclaré Parc national. De part son caractère unique, l’archipel des Galapagos abrite une flore et une faune endémique connue dans le monde entier, telles que les tortues géantes, les iguanes marins ou encore la scalesias (plante) et le cactus géant. Bref, c’est exotique, dépaysant, et c’est pour ça qu’on y est allé 🙂

 

Voyage d’une semaine aux Galapagos : notre itinéraire

Avec une semaine de disponible, nous avons forcément dû faire des choix  ! Voici brièvement notre intinéraire que nous détaillons un peu plus bas dans le carnet de voyage.

  • 4 jours sur l’île de Santa Cruz
    • Plage Tortuga Bay
    • Balade au port
    • Balade jusqu’au centre Darwin
    • Balade et baignade à Las Grietas
    • Excursion île Pinzón
    • Tortues terestres géantes – Rancho Primicias
  • 2 jours sur l’île Isabela, la plus grande de l’archipel
    • Concha de Perla
    • Excursion Las Tintoreras
    • Excursion Los Tuneles
    • Plage

 

Ci-dessus, notre itinéraire grosso modo de notre semaine sur les îles Galapagos.

1 semaine aux Galapagos : budget et prix

Voici de quoi vous faire une idée d’un budget pour aller aux Galapagos. Les prix mentionnés sont issus de notre expérience détaillée dans le carnet de voyage un peu plus bas.

Vols et transports

C’est assurément le poste de dépense le plus important pour aller aux Galapagos. Nous avons payé l’avion environ 420€ A/R par personne pour y aller (Guayaquil > Baltra et Baltra > Quito). A cela il faut ajouter $20 par personne à l’aéroport en Equateur pour passer les bagages au rayon X ainsi que $100 (en liquide) à l’arrivée sur l’aéroport des Galapagos, rien que pour entrer sur l’archipel (pour la préservation de l’écosystème). Le ticket d’entrée est donc de minimum 500€ par personne rien que pour y aller.

Pour aller d’une île à l’autre (Santa Cruz > San Cristóbal ou Santa Cruz > Isabela), comptez $30 par aller et par personne. Pour aller de l’aéroport de Baltra jusqu’à Puerto Ayora, il faut prendre un bus, puis un bateau, puis un autre bus. Comptez une heure en tout et moins de $5 par personne. Vous ne gagnerez que quelques minutes en taxi mais ça vous coûtera $20 en tout et pour tout un taxi (vous pourrez donc partager si vous trouvez d’autres personnes avec vous dans le taxi). Le taxi-boat pour aller du port de Puerto Ayora jusqu’à l’autre rive pour aller à Las Grietas ne coûte que $1, ce qui est normal puisque ça prend 2 minutes à peine.

Hôtel

Nous avons passé 3 nuits à El Bambú Galapagos sur Santa Cruz pour 50€ la nuit. Les chambres sont propres et suffisamment spacieuses mais n’attendez pas autre chose (pas de piscine). Certaines chambres disposent d’une cuisine.  Sur l’île Isabela, la rue Antonio Gil à Puerto Villamil dispose d’une bonne dizaine de guesthouses en tous genre. Comptez entre 35€ et 60€ la nuit selon le niveau de confort choisi pour une chambre standard.

Nourriture

Manger aux Galapagos n’est pas un gros poste de dépense. C’est assurément plus cher que sur le continent mais on peut s’en sortir pour pas trop cher. Un petit déjeuner complet dans un resto coûte entre $6 et $9. On trouve des soupes à $4 et des plats typiques (Bolon de verde – boule de banane plantain – avec légumes/viandes…) pour $7. Un bon resto vous coûtera une quinzaine d’euros par personne tout compris.

Excursions

C’est pour nous le second poste de dépense le plus important. Oui, toutes les excursions non gratuites sont chères aux Galapagos. Il faut en gros compter une centaine d’euros (voire plus selon la saison) pour une journée en bateau dans les endroits des environs, incluant le repas du midi et souvent un snack (chocolat chaud, café, biscuits, fruits). Depuis Santa Cruz, comptez bien $100 par personne pour l’excursion Pinzon. Depuis Isabela à Puerto Villamil, comptez $60/$70 pour l’excursion Las Tintoreras (c’est juste en face du port) et $80/$90 pour Los Tuneles, toujours par personne. Les autres excursions plus lointaines (León Dormido | Kicker Rock, Wolf…) sont évidemment bien plus chère.

Gratuit !

Il y a évidemment des choses à faire gratuitement aux Galapagos ! Voici une sélection pour ne pas trop impacter le budget de votre séjour sur l’archipel.

  • Tortuga Bay : longue plage de sable fin sur Santa Cruz. On y croise des iguanes marins et de nombreux oiseaux. Possibilité de se baigner sur le temps le permet.
  • Las Grietas : formation rocheuse sur Santa Cruz, baignade au milieu dans une eau (froide) cristaline. On passe par des salines pour y arriver et le chemin est plutôt joli une fois arrivé là-bas.
  • Los Gemelos : deux cratères au milieu de l’île de Santa Cruz. C’est gratuit à voir mais pour y aller, mieux vaut prendre un taxi car c’est au milieu de nul part.
  • Charles Darwin Station : A quelques minutes à pied du port de Puerto Ayora sur Santa Cruz. Quelques infos intéressantes mais pour la faune, on voit bien plus de choses dans leur environnement naturel.
  • Concha de Perla : sur Isabela en arrivant au port, un panneau sur la droite indique ‘Concha de Perla’. C’est un chemin dans la mangrove qui amène à un ponton depuis lequel on peut faire du snorkeling gratuitement dans un petit lagon. L’occasion d’y croiser raies, otaries, pingouins et autres oiseaux avec un peu de chance.
  • Flamans roses : sur Isabela, sortir de Puerto Villamil vers l’Ouest (route Antonio Gil) et prendre la direction du centre des tortues (lui aussi gratuit, nombreuses tortures de tous les ages).
  • Mur des lamentations (Muro de Las Lagrimas) : sur Isabela, sortir de Puerto Villamil vers l’Ouest (route Antonio Gil) et continuer tout droit, des paneaux indiquent la direction. Comptez 5km pour y aller.
  • Plage : évidemment, aller à la palge est gratuit ! Et on peut parfois y croiser au choix des lions de mer, pingouins, iguanes de mer, raies, requins de récif etc ! Pensez-y si vraiment vous avez un budget serré.

1 semaine aux Galapagos : carnet de voyage

Jour 1 – plage de Tortuga Bay, mer turquoise et iguanes marins

carte-puerto-ayora-galapagos
Carte de Puerto Ayora – Galapagos

Après avoir croisé notre premier (et énorme) iguane jaune sur la piste de l’aéroport, nous nous dirigeons vers  l’embarcadère pour prendre le bateau et rejoindre l’île de Santa Cruz. Un bus nous amènera tout au sud, à Puerto Ayora, où nous avions réservé notre hôtel et où se concentre la majorité des activités de l’île. Nous avons passé 3 nuits à l’hôtel El Bambu Galapagos (voir sur Tripadvisor) qui propose des chambres très propres dans une rue parallèle à l’avenue principale, et donc un peu au calme. C’est à 5/10min de marche du port, nickel ! Jetez un œil à la carte touristique de Puerto Ayora à gauche ou imprimez-la, c’est pratique.

Après un repas rapide dans un boui-boui (riz aux légumes et soupe de poisson, environ 10€ à deux),nous avons finalement passé l’après-midi à l’immense plage de Tortuga Bay (compter 20/30min de marche depuis l’hôtel et demander à tout le monde, le chemin est connu), entre pélicans et iguanes marins qui se prélassent au soleil. Ça y est, les vacances commencent ! La plage ouvre de 6h à 17h, heure à laquelle les rangers accompagnent les derniers visiteurs jusqu’à la sortie pour laisser les tortues et autres animaux passer tranquillement leur fin de soirée, et accessoirement pondre leurs œufs.

Le soir, ce sera une petite visite au port où les lions de mer se prélassent sur les bancs (ou au milieu du chemin, au choix), entre les pélicans qui surplombent les bébés requins qui longent les rives, attirés par la lumière. Le dépaysement est bien là.

plage-tortuga-bay-galapagos-puerto-ayora

Jour 2 – excursion Pinzon : snorkeling avec les raies et tortues

En préparant le voyage, nous avions fortement envie de faire un tour au rocher León Dormido (Kicker’s Rock) situé plus à l’est, à côté de l’île San Cristóbal pour voir des requins marteaux (presque 200€ l’excursion…). Mais c’est en discutant avec un français qui tient une agence de plongée sur l’avenue Baltra (à 30m du port) que nous avons finalement pris l’excursion Pinzon puisque depuis quelques jours, personne n’avait vu de requins marteaux là-bas, et encore moins en snorkeling.

Au final, nous ne regrettions pas cette journée qui nous a proposé plusieurs ‘stops’ en snorkeling ainsi qu’un arrêt sur la terre ferme, quelque part à l’ouest de Santa Cruz, nous permettant de voir une colonie de centaines d’iguanes marins qui regardaient les vagues s’écraser sur les rochers. Tortues, lions de mer, raie aigle, raie pastenague (qui faisait bien 1m d’envergure) et autres poissons nous ont ainsi fait oublier l’espace d’une journée les eaux froides des Galapagos 🙂 Comptez une centaine d’euros la journée par personne, incluant le repas du midi, départ vers 8h et retour vers 16h.

Galapagos - Excursion Pinzon avec tortues, iguanes et raies

Plongée îles Galapagos Snorkeling

Jour 3 – Centre Darwin et Las Grietas

Notre troisième jour était placé sous le signe des activités gratuites. Le matin, direction le centre Darwin avec la Charles Darwin Foundation qui ouvre au public certaines parties de son centre de recherche. On peut y voir des tortues géantes (sous enclos pour les préserver), différentes espèces de plante, et le bâtiment principal propose un mini-musée avec des panneaux explicatifs. Ce n’est pas dingue, mais ça reste sympa à faire pour se balader. Il faut compter 15 min à pied depuis le port de Puerto Ayora (suivez la route vers l’est) et une toute petite plage (Plage de la Station) à droite avant l’arrivée permet de se reposer sans grand monde. Attention car le chemin pour arriver au centre Darwin ne comporte aucune ombre, prévoyez en conséquence parce que ça tape ! C’est l’équateur, et on peut parfois l’oublier un peu trop rapidement.

L’après-midi, on prend la direction de Las Grietas, un spot bien connu de Santa Cruz. Il faut pour cela se rendre au port et prendre un taxi-bateau (1$/personne) pour aller de l’autre côté de la berge et marcher sur un sentier volcanique (coucou les Opuntia echios, une espèce de cactus endémique des Galapagos ) en croisant les mines de sel (et leur jolies couleurs rosées quand nous y étions)  jusqu’à cette faille. Las Grietas signifie fissure et pour cause : on peut nager au beau milieu de ces deux parois rocheuses dans une eau (froide, glagla ) cristalline qui prendra des couleurs différentes selon la position du soleil. C’est un endroit joli mais ne vous attendez-pas ày être seuls, sauf si vous y allez de bon matin.

De retour au centre ville en fin de journée, nous réservons le ferry et deux excusions pour l’île Isabela le lendemain dans une agence (ferry = $60 / personne A/R), et on mange un délicieux repas chez La Garrapata, à deux pas du port pour 10/15€ par personne. Ça vaut carrément le coup vu la qualité gustative des plats !

Las Grietas Galapagos

Jour 4 – île Isabela, sortie à Las Tintoreras et nage avec les lions de mer ! <3

Nous prenons le bateau le matin direction l’île Isabela, la plus grande des Galapagos et pourtant bien plus sauvage que Santa Cruz. C’est sur Isabela qu’on trouve pas moins de 6 volcans, dont le plus grand de l’archipel, le volcan Wolf et ses quelque 1710m. Presque toute la population de l’île (à peine 2500 personnes environ, ahah) vit à Puerto Villamil, le port sur lequel nous accostons. Direction Las Tintoreras, du nom des îles qui sont situées juste en face du port.

On se balade et le guide nous montre différents oiseaux (dont les fous à pieds bleues), mais aussi quelques pingouins (les seuls au monde situés près de l’équateur) et on s’arrête également sur le fameux spot où des dizaines de requins dorment en contrebas de la lave sur laquelle nous marchons. Cette sortie d’une demi-journée (comptez $70/personne) se termine par une bonne heure de snorkeling durant laquelle nous réussissons enfin à nager avec les lions de mer ! Clou de la journée, deux lions de mer se disputent un morceau de poisson durant quelques minutes d’émerveillement en tournant autour de nous, c’est une expérience complètement dingue.

Après avoir trouvé une chambre à $40 la nuit à côté de la mer dans la rue principale (Antonio Gil) sur laquelle se concentre tout un tas de petits restos pas chers, on passe l’après-midi sur la plage à côté de l’embarcadère. On verra une très jolie raie aigle, un pingouin impossible à photographier tellement il est rapide sous l’eau ainsi que les habituels pélicans et lions de mer qui dormaient à 3m de nous sur le sable.

Llas Tintoreras - Galapagos Isabela

Raie aigle galapagos

Jour 5 – île Isabela, sortie à Los Tuneles, snorkeling avec les tortues et requins

On se lève assez tôt pour prendre un bon petit déjeuner (entre $6 et $8) et on continue sur la rue Antonio Gil vers l’ouest pour rejoindre le centre de tortues géantes. Conseil : prenez le chemin fait de pontons en bois (et pas par la route sablonneuse) pour passer par les lacs et voir les flamands roses.

De retour vers le port, nous prenons le bateau vers Los Tuneles, plus à l’ouest de l’île. C’est l’unique endroit des Galapagos où on peut voir ces tunnels de lave former des ponts au-dessus cette eau translucide. Nous y verrons les fous à pieds bleu de très près.

Le snorkeling nous permettra de voir quelques requins (1m50, pas très grands) et encore une fois de nombreuses tortues, dont deux qui se grimpaient dessus dans un ballet de quelques minutes aussi érotique que poétique 🙂

Los Tuneles aux Galapagos

Jour 6 – retour à Santa Cruz pour les tortues géantes à Rancho Primicias

Les bonnes choses ont une fin et c’est notre dernier jour aux Galapagos… Nous avons presque raté notre bateau retour Isabela > Santa Cruz mais nous avons heureusement croisé un taxi en courant comme des dératés, et nous sommes arrivés sur Santa Cruz dans la matinée. Notre avion est à 15h00 et nous trouvons un taxi qui accepte de nous emmener du port à l’aéroport tout au nord en passant par le tunnel de lave, la réserve de Rancho Primicias et les cratères de Los Gemelos. C’est juste parfait pour combler le temps qu’il nous reste avant notre vol !

Le tunnel de lave n’est pas dingue et il faut compter une poignée de minutes pour arriver au bout. Rassurez-vous, il y a des lumières à l’intérieur et la marche est facile. Notre taxi nous conduit ensuite à 5 minutes de là, à la réserve Rancho Primicias où des dizaines (centaines ?) de ces fameuses tortues géantes sont en liberté un peu partout dans un espace suffisamment grand pour passer quelques dizaines de minutes à se balader. La consigne est de rester à au moins 2m d’elles pour ne pas les déranger et certaines peuvent faire jusqu’à 400kg et vivent plus de 100 ans. Il y a de quoi faire de jolies photos ! Nous reprenons ensuite la route vers le nord, direction l’aéroport pour un dernier stop : aux cratères Gemelos. C’est à 2 minutes du bord de la route et ne prend que quelques minutes à peine alors pourquoi s’en priver ? On y aperçoit entre autre plusieurs espèces de Scalesia (arbre), endémiques des Galapagos. Nous prenons enfin la route vers le nord pour le bateau qui nous amène de l’autre coté de la berge, et enfin le bus jusqu’à l’aéroport direction… Cusco (Pérou) pour une semaine avec le trek du chemin de l’Inca pendant 4 jours !

Tortues géantes Galapagos Rancho Primicias

Bilan de notre semaine

Impossible de faire les difficiles après cette première semaine de notre itinéraire de 3 semaines Galapagos/Pérou ! Le but était de se dépayser, et c’est réussi !  Mine de rien, on peut faire beaucoup de choses en assez peu de temps et il n’est pas forcément nécessaire de réserver une croisière pour voir la faune et la flore des Galapagos. On aurait pu facilement passer encore 2 semaines supplémentaire pour faire d’autres choses (volcan Sierra Negra, 2ème plus gros cratère au monde, plongée, floreana, San Cristobal…) mais il nous a fallu faire des choix ! Pour le snorkeling, il existe assurément de meilleurs endroits dans le monde pour se croire au beau milieu d’un aquarium (notamment au niveau des coraux), mais les Galapagos sont quand même un bon endroit pour nager avec les lions de mer, des tortues et voir beaucoup de raies. Les adeptes de plongée bénéficieront également de bons spots pour observer les requins. Bref, c’était une très bonne semaine, avec un temps magnifique et malgré le coût que ça a représenté, nous ne regrettons pas ! Si vous avez des questions, les commentaires sont là pour ça 😉

Astuces et conseils pour un voyage aux Galapagos

  • Buvez ! Ne négligez pas la châleur et prévoyez sufisemment d’eau si vous parter seul en excursion. Il faut parfois marcher une bonne demi-heure sous le soleil. Ca fait 1h aller/retour + la visite sur place alors ne négligez pas l’eau dans le sac.
  • Taxi: comparez les prix avec d’autres si vous pouvez. Négociez pour faire un trip retour vers l’aéroport pour quelques dollars de plus en vous arrêtant à quelques endroits (Los Gemelos par exemple).
  • comparez les offres des trips vers les excursions et la taille du bateau (petit serré ou spacieux)
  • Isabela ne comporte aucun ATM, pensez à prendre suffisamment de cash sur vous pour tenir votre séjour. Ou bien réservez depuis Santa Cruz le plus de choses possible (mais ça coûte généralement quelques dollars de plus).
  • Pour boucler votre budget aux Galapagos, prévoyez à peu près votre itinéraire et le nombre d’îles que vous visiterez. N’oubliez pas le coût des transports.
  • Prévoyez $120 avant d’arriver sur l’archipel. L’entrée aux Galapagos coûte $100 et il vous faudra vous délester de $20 à l’aéroport pour la fouille des bagages.
  • N’emportez pas de plante ou de fruit dans vos bagages avant d’arriver aux Galapagos, c’est interdit. Une fois dans l’avion, vos bagages à main seront désinsectisés pour éviter au maximum d’importer un nuisible sur l’archipel.
  • On ne peut se rendre aux Galapagos que depuis l’équateur : Guayaquil ou Quito. Impossible d’arriver par le Pérou par exemple.
  • Une fois arrivé sur l’archipel, demandez un tampon « Galapagos » sur votre passeport pour le souvenir 🙂
  • Si vous faites de la plongée ou du snorkeling, prévoyez bien votre caméra et des batteries, ce serait dommage de ne pas repartir avec ces souvenirs
  • Les prises électriques aux Galapagos sont de type A / B, comme aux Etats-Unis (celles pour lesquelles il faut des fiches plates). Prévoyez donc un adaptateur.
  • Si vous comptez faire du snorkeling aux Galapagos (et on vous le conseille fortement !), gardez à l’esprit que l’eau est bien plus froide que dans d’autres régions du monde que vous aurez pu visiter (Asie, Caraïbes…). Moins de 20° de mai à décembre et une moyenne de 22° sur l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *